effondrement de notre civilisation

Je reprends ici les propos d’Yves Cochet :

Il s’agit d’un processus au cours duquel et à la fin duquel les besoins de base d’une majorité de la population ne sont plus fournis par les services encadrés de l’État, à savoir l’eau courante, l’électricité, l’école ou encore les transports publics.