Edward Snowden : 8 Outils Pour Protéger Votre Vie Privée

Nous vous présentons aujourd’hui 8 outils recommandés par le lanceur d’alerte Edward Snowden pour protéger votre vie privée. L’ingénieur a travaillé pour la NSA avant de réaliser qu’elle collectait de façon abusive, notamment à l’aide des GAFAM, trop de données aux utilisateurs.

Pourquoi Snowden recommande-t-il des outils pour protéger votre vie privée ?

Dire que la vie privée ne vous intéresse pas parce que vous n’avez rien à cacher, c’est comme dire que la liberté d’expression est inutile parce que vous n’avez rien à dire.

Recommandations de Snowden pour protéger sa vie privée en ligne

Photo by Random Institute on Unsplash

Même si vous n’utilisez pas vos propres droits aujourd’hui, d’autres en ont besoin.

Dire que vos droits ne vous intéressent pas parce que vous n’en faites pas l’usage est la chose la plus asociale que vous puissiez dire. Cela revient à dire “les autres ne m’intéressent pas”. Particulièrement si vous êtes tout en haut de la pyramide, vieux, homme, blanc, riche. Les risques sont toujours plus élevés pour les minorités. (Retranscription issue d’un passage, issu de Nothing to Hide).

Edward Snowden a révélé les violations répétées de la vie privée, opérées par la NSA, son ancien employeur. À partir de là, il endossa le rôle de l’ennemi public N°1. Penchons-nous sur ses recommandations, pour protéger sa vie privée, sur les nombreux appareils ultra-perfectionnés que nous utilisons.

Conseils délivrés par Snowden pour protéger sa vie privée sur Internet

  • Utiliser un mot de passe différent pour chaque application, et entrer ses différents mots de passe dans un gestionnaire de mots de passe.
  • Utiliser l’authentification à deux facteurs (je n’en suis pas fan du tout) pour les gens patients : en effet, avec ce système vous recevez un SMS pour compléter l’authentification. Autant dire qu’on peut y passer du temps.
  • Installer Signal pour remplacer Whatsapp ! Ou Telegram, pourquoi pas. Signal est un système de messagerie instantanée chiffré. Pourquoi continuer à alimenter les tentacules de Facebook en matière de données ? On lui en donne bien assez comme cela avec Facebook, ou les fichus (et ô combien pratiques) messageries Gmail.

Crypter sa navigation en ligne ou ses mots de passe

  • Installer l’extension HTTPS Everywhere dans son navigateur. Ce plugin compatible avec différents navigateurs permet de protéger sa navigation en ligne. En effet, elle permet de vérifier que le chemin via lequel on se connecte à un site Web est sécurisé par le protocole HTTPS. Très utile en cas de paiement en ligne ou autre transaction financière. Personne ne viendra dérober vos données bancaires.
  • Utiliser un gestionnaire de mots de passe : Dashlane ou KeePassX.  Ils vous permettent de conserver tous vos mot de passe, cryptés, sur votre ordinateur ou smartphone. Les données sont stockées sur votre appareil et non pas sur le cloud.
  • PGP (Pretty Good Privacy) : un système de cryptage de messages, sur votre boîte email. Il ne fonctionne pas avec des messageries en ligne comme Gmail, Hotmail (classiques et catastrophiques en terme de pompage de données). Vous pouvez l’utiliser sur Thunderbird ou Microsoft Outlook. Il assure des échanges d’emails cryptés entre les différents interlocuteurs.

Crypter ses dossiers, son disque dur

En cas de vol de votre ordinateur, on ne pourra vous voler vos données.

  • Comment crypter un dossier, sur Windows ? Rien de plus simple.
    • Sélectionner un dossier > cliquer-droit > sélectionner Propriétés > dans l’onglet Général, cliquer sur le bouton Avancé. Ensuite, cocher Chiffrer le contenu pour sécuriser les données.

Crypter la totalité d’un disque dur et d’un coup d’un seul ?

Diskcryptor (https://diskcryptor.net/wiki/Main_Page) !

Divers

  • Utiliser les systèmes d’exploitation OS Qubes ou Tails (The Amnesic Incognito Live System). Avec Qubes, on peut définir différents niveaux de sécurité pour nos différentes activités en ligne. Tails se base sur Linux et peut-être portable. C’est-à-dire qu’on peut aussi bien le démarrer depuis une clé USB, ou carte SD, etc. Les deux OS sont compliqués d’utilisation, mais peuvent se révéler très utiles, pour les journalistes menant des enquêtes par exemple.
  • Utiliser Tor pour certaines activités et un navigateur plus classique pour d’autres.

Scribby

Créatrice et auteur sur différents blogs, depuis plus de 10 ans, je suis aussi une rédactrice Web passionnée par la transition écologique. J'explore ici différentes solutions pour aller vers plus de sobriété numérique et changer, vous aider à changer vos habitudes de consommation. Que ce soit sur votre ordinateur ou dans votre cuisine, venez faire le plein d'idées et d'astuces ! On parle aussi ici de collapsologie et zéro déchet.

Vous aimerez aussi...

// require user consent before processing data [...]