Geek/Geekette : comment mettre de l’écologie dans ton ordinateur ?

Le numérique connaît une croissance constante et nous y sommes tous un peu/beaucoup accrocs. Comment minimiser notre impact écologique et évoluer vers des outils plus respectueux de notre vie privée, via nos pratiques de tous les jours ? Comment s’engager vers la sobriété numérique, comment moins dépendre des GAFAM ? Quelques éléments de réponse ci-dessous !

Vous utilisez peu les outils en ligne (emails, réseaux sociaux comme facebook ?) : vous pouvez vous rendre ici.

En route vers la sobriété numérique !

Rejoindre d’autres réseaux sociaux et applications

Les applications et extensions présentées ci-dessous ont pour point commun d’être généralement libres (elles ne vous privent pas de vos droits sur vos données utilisateur). Elles sont également respectueuses de la vie privée et/ou vous permettent de contourner le monopole des GAFAM. Par définition, confier nos données personnelles, les yeux fermés, aux GAFAM, c’est un peu comme accepter de les glisser dans un coffre-fort, non stocké chez vous, et dont vous confiez la clé à un tiers. Qui accepterait cela ? Personne !

  • Passer de Facebook à Framasphère (Diaspora), MeWe.
  • Passer de Twitter à Framapiaf.org (Mastodon).
  • Désactiver Whatsapp et Messenger : le remplacer par Signal (testé et approuvé avec les copines).
  • Instagram : Ne pas y téléverser trop de belles photos (elles ne vous appartiennent plus sur Instagram…). Flickr aurait une politique moins agressive en matière d’appropriation de vos données personnelles.

Oui, je sais, pas facile de quitter tous ces réseaux, applications que tous nos amis utilisent. Cependant, commencer la transition, progressivement, de son côté et informer les autres sur les possibilités existantes, c’est un début, pour dégoogliser Internet. Au passage, sur Facebook et Cie, écrivez donc à vos personnalités et pages préférées pour qu’elles commencent, au moins, une bi-publication sur un réseau libre et décentralisé comme framasphère.

  • Passer de Youtube à Peertube…(pas de publicité, pas de pistage…).

Pour les utilisateurs compulsifs de Youtube, ajouter l’extension Alternative Tube Redirector à votre navigateur ou installer FreeTube*, sur votre ordinateur, pour ne pas être pisté.e par Google.

*L'installation peut faire peur mais pas de panique, c'est du propre ! Pas de virus et pas de pistage.

Youtubeur = pollueur ?

Je vous relaie les propos intéressants, et résumés, de Philippe Bihouix :

là où auparavant on ne stockait qu’une simple photo ou du texte, on a à présent affaire à une armée de youtubeurs qui postent plein de vidéos sur Internet. Il est dur, de s’en défaire puisque nous sommes passé.e.s d’une civilisation écrite à une civilisation…orale. Le numérique croît plus vite que le transport aérien, son impact est pire que le trafic aérien !“.

Nous blogueurs, nous polluons avec nos blog, mais bien moins que des youtubeurs avec leurs vidéos. Mais bref, le sujet n’est pas de comparer blogueurs et youtubeurs.

Les vidéos pèsent particulièrement lourd, sur les serveurs dans les datacenters. Chacun.e peut faire un effort pour éliminer les contenus obsolètes, peu consultés auxquels il ne tient pas particulièrement. De même qu’un.e youtubeur.e peut veiller à supprimer au montage tout ce qui est superflu, un peu longuet. Certaines vidéos sont parfois inutilement longues et fouillis.

Autre astuce côté Youtubeur ou visionneur : passer la qualité de ses vidéos en 720p voire en 480p (qui donne une qualité très satisfaisante aussi) !

Les plateformes CMS

Plateformes CMS ? Mais de quoi s’agit-il ? Je vous le donne en mille : notre bien-aimé WordPress ! WordPress qui utilisent plein de pisteurs, WordPress et ses nombreuses extensions, qui pèsent très lourd lors du chargement d’un site.À titre personnel, je teste actuellement SPIP et Kirby qui permettent de créer du contenu, beaucoup plus léger. Déjà un soulagement pour la toile. Affaire à suivre 🙂 !

Internet et matériel informatique !

Internet

Sobriété numérique et écologie : se tourner vers les alternatives

  • Installer Linux (Ubuntu, Linux Mint) sur son PC. Il y a des tutoriaux en ligne, ou vous trouverez sans doute autour de vous un.e geek.e passionné.e. Mais honnêtement, je trouve les tutoriaux plutôt intuitifs.
  • Utiliser Firefox, Tor (moins pratique mais anonymat total) au lieu de Google Chrome. J’aimais bien Google moi aussi, mais n’a-t-on pas intérêt à réagir devant la collecte silencieuse de nos données ?
  • Utiliser les moteurs de recherche Ecosia ou Lilo, Qwant sur Firefox au lieu de Google.
  • Envoyer des fichiers autrement que via Dropbox ? Framadrop, Firefox Send !
  • Refuser la publicité en installer l’extension Adblock dans votre navigateur.
  • Refuser d’être traqué.e en ligne et de se faire siphonner ses données personnelles avec l’extension Disconnect.
  • Utiliser l’extension Facebook container, pour empêcher Facebook de vous traquer partout sur Internet.
  • Utiliser RSS-Bridge pour suivre des actualités sur les sites qui vous privent de RSS (Google, Facebook et cie).
  • Désinstaller les applications natives Android sur son Android.
  • Utiliser les messageries en ligne Mailden, Qwant, Lilo ou Protonmail.

Matériel informatique

  • Acheter des téléphones ou ordinateurs de seconde main sur Label-Emmaüs, Backmarket.
  • Besoin de racheter un ordinateur ? Le Piqo (PC sous Linux) ayant disparu de la circulation, on se rabattra sur des ordinateurs français, de la marque Thomson, produits en France (monpcfrancais.fr).
  • Vous ne voulez plus être pisté.e par Orange, Free ou Bouygues a casa ? Il existe la Brique Internet à brancher sur votre box. Ils expliquent très bien la démarche, dans leur vidéo !

Sobriété numérique : quelques idées !

Stocker local : c’est-à-dire, stocker ses fichiers sur des disques dur. Minimiser son utilisation du cloud pour stocker ses photos, documents, etc.

Pourquoi ? Parce que pour commencer, vos données sont stockées chez quelqu’un d’autre et vous avez peu de garantie sur son utilisation de vos données. Ensuite, en cas de panne, tout ce que vous stockez à distance est inaccessible. Enfin, ces serveurs consomment une grande quantité d’énergie…et votre temps.

Le cloud, c’est l’ordinateur des autres. Djan Gicquel

Emails

  • Supprimer régulièrement ses emails inutiles, vieux, ennuyeux. Je suis passée en 2018 de 4000 emails à 200. Si chacun s’y met, on allège drôlement les datacenters.
  • Archiver, sur votre ordinateur, les emails que vous souhaitez conserver (impôts, factures d’électricité, etc.). Les archives, sur votre ordinateur, vous permettent un accès plus rapide à vos courriels.
  • Se désabonner de ces satanées newsletters que vous ne lisez jamais. Toutes ces sollicitations permanentes sont insupportables et inutiles.
  • Consulter ses emails via le client de messagerie Thunderbird. Qu’est-ce que c’est  ? Un logiciel qui vous permet de lire et écrire vos emails. Il vous permet de consulter vos emails beaucoup plus vite que si vous passiez par un webmail (interface web comme gmail, lilo, hotmail, etc.). En outre, vous sollicitez moins de serveurs pour accéder à vos emails.

Box Internet

Éteindre sa box quand on ne s’en sert pas. Il y a un interrupteur, généralement à l’arrière, prévu à cet effet. Si vous utilisez votre ordinateur principalement sur votre bureau, préférer l’utilisation du câble ethernet au wifi. La performance est meilleure et  vous consommerez moins d’électricité.


  • Trouver et connaître des alternatives grâce à un collectif ? Les chatons sont là : https://chatons.org/fr
  • Pour aller plus loin, je vous renvoie vers le blog de Djan Gicquel !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *